Retrouvez dans notre rubrique dédiée au personnage de Mickey, des produits originaux à offrir aux vrais fans de Mickey, uniquement des articles officiels et collector. Kemco, le développeur, ne possède en fait pas les droits du personnage en dehors de l'archipel nippon détenus, par exemple aux États-Unis par Capcom. Quand les strips quotidiens deviennent des gags auto-conclusifs en 1955, nombreux vont considérer que l'élève a dépassé le maître ; les strips dominicaux de Manuel Gonzales devenant alors de meilleure qualité que ceux de Floyd Gottfredson. Malheureusement, le second opus réalise un contre-performance et s'écoule à moitié moins d'exemplaires. Le joueur ne fait qu'y gravir des tours en ramassant des objets pendant des heures et en se défendant contre des fantômes et les balais ensorcelés de Fantasia. Le premier comic book entièrement consacré à Mickey apparaît, quant à lui, en 1943 avec le Four Color #27. La souris va même intégrer plusieurs logos de différents pans de la société. De même, elles se remarquent dans les derniers épisodes des Alice Comedies et servent aux animateurs de Walt Disney de ban d'essai. La toute première planche sera intégralement dessinée et scénarisée par Earl Duvall. Imperturbables, les frères Disney signent alors un nouveau contrat avec Columbia Pictures. Malheureusement, en 1940, il est envoyé au camp de Gurs dans les Pyrénées où il passe deux ans avant d'être envoyé à Auschwitz dont il ne reviendra jamais. La première à porter son nom est le Mickey Mouse Theater. Floyd Gottfredson, quant à lui, va s’occuper des dessins strips du dimanche de Mickey Mouse, en plus de ceux des quotidiens. Si des changements s'avèrent nécessaires, il suffit d'enlever des dessins ou d'en rajouter. De nombreuses versions circulent, il est vrai, sur sa création, dont plusieurs de la bouche même de Walt Disney ou d'Ub Iwerks. Ub Iwerks quitte les studios Disney en janvier 1930. Il ne connaîtra, il est vrai, jamais le même succès qu'avec Disney et reviendra finalement en 1940 aux studios de Mickey mais seulement en tant que spécialiste caméra et effets-spéciaux. Désormais Mickey est considéré comme un héros gentil et attentionné, même s'il n'est pas à l'abri de maladresse. Parallèlement à l'émission d'anthologie, Disney produit, en effet, pour la chaîne ABC, du 3 octobre 1955 et ce jusqu'au 25 septembre 1959, une émission, portant le titre de Mickey Mouse Club, d'une durée d'une heure, du lundi au vendredi, présentant 24 talentueux enfants. Mickey in the Great Outdoors est alors le premier opus, développé pour l'Atari 8-bits. Le Maître de l'Animation disait d'ailleurs à son sujet que tout avait commencé par une souris et il est vrai que la carrière du personnage animé et du producteur d'Hollywood sont intiment liée. Dans Qui Veut la Peau de Roger Rabbit, de nombreux personnages Disney font des apparitions dans le film. Alors que Fantasia ne sortira finalement qu'en 1940, le cartoon de 1939 de Chien d'Arrêt, pensé à l'origine avec l'ancien design, se voit donc remodelé pour accueillir le "nouveau" Mickey. Autre paradoxe, Mickey est d'un côté, le personnage le plus surveillé et contrôlé par ses ayants-droits qui combattent sa moindre captation frauduleuse. Le nouveau magazine débute ainsi à l'été 1935 avant de passer au rythme mensuel à partir d'octobre 1935. Si l'apparence du Personnage a changé au fil des années, une constante demeure : faire une photo avec lui reste l'un des meilleurs moments de la journée pour tout visiteur. Le plus gros de sa carrière cinématographique se fera ainsi avant 1940, sans l'empêcher toutefois d'apparaître dans des rôles emblématiques par la suite. L’émission s’arrête le 15 mai 1938 dans l’indifférence générale au bout de 20 épisodes dont la liste exhaustive est affichée dans le tableau ci-dessous. Avant cela, il avait, il est vrai, eu droit à une apparition en couleur dans le court-métrage commercial, Parade des Nominés aux Oscars, au cours duquel, entouré de ses ses amis, il présentait les nommés pour l'Oscar du Meilleur Acteur et de la Meilleure Actrice de l'édition de 1932 de la fameuse cérémonie. L'apparence est assez étrange comprenant un justaucorps noir avec un short de couleur, des gants et surtout une tête s'éloignant du design du dessin animé mais reprenant l'apparence des peluches de Mickey de l'époque. De l’autre, Mickey est le personnage le plus repris et détourné par d’autres artistes dans le cadre de leurs créations. En conséquence, peu importe que les premiers oeuvres entrent ou non dans le domaine public, l'utilisation du nom du personnage ou de sa silhouette reste illégale dans les pays où la marque est déposée et protégée. Si La Maison de Mickey avait réconcilié les très jeunes téléspectateurs de Disney Junior avec la souris, la nouvelle série ambitionne, elle, de le faire pour les plus grands et leurs parents en la diffusant sur Disney Channel. Pour autant, Mickey seul ne démérite pas. Il est ainsi de plus en plus difficile de lui trouver des situations comiques qui ne froissent pas telle ou telle partie de l'opinion. Les « Mickey Cachés » existent d'ailleurs aussi dans les films, les séries et les autres produits Disney. De plus, comme la majeur de la partie de la population est constituée de personnages animés, la plupart a des personnalités marquées par un anthropomorphisme appuyé. Pourtant, le grand Walt conserve une foi inébranlable en ses capacités de rebonds. Des boutiques avec ce nom ouvriront dans les Parcs Disney à Anaheim, à Orlando et à Paris. Le premier d'entre eux, développé par Capcom, sort en 1992 sur Super NES sous le titre de The Magical Quest starring Mickey Mouse. En 2023, les oeuvres de Mickey diffusée en 1928 devrait donc - enfin - tomber dans le domaine public... Mais Disney a trouvé une parade, car au delà de l'oeuvre, le personnage de Mickey Mouse est aussi une marque déposée. L'ambition était telle qu'il est vite décidé de le sortir dans un film d'anthologie avant-gardiste tournant autour de la musique classique : Fantasia. Mickey apparaît aussi dans Disney INFINITY, le dernier jeu d'ampleur de Disney Interactive dont le premier volet sort le 18 août 2013. Mais, plus il devenait le symbole des studios Disney et un modèle pour le public, en particulier les plus jeunes, plus les artistes avaient du mal à lui trouver des histoires drôles qui sortent de l'ordinaire. Au fil des années, il devient l'ambassadeur des studios puis de la multinationale, The Walt Disney Company. Les fans saluent, quant à eux, la réunion de toutes "leurs stars" dans des conditions optimales et notamment Picsou choisi pour le rôle d'Ebenezer Scrooge. La naissance de Mickey Mouse a toujours été entourée d'une aura de légende. Seule la bande dessinée, et encore uniquement au format comics book, permet au personnage de Mickey d'avoir des aventures innovantes. Il s'agit d'une scène de danse qui se trouve dans la partie consacrée au Siam. Le milieu des années 90 marque l'apogée de Mickey en jeux vidéo avec deux éditeurs de consoles rivalisant d'ingéniosité dans les jeux proposés autour du personnage. Le héros principal de la série, Mickey Mouse représente le quotidien d'une souris dans la ville de Mickeyville. Mickey y utilise ainsi la magie et l'imagination pour combattre une panoplie de Méchants Disney. Le merchandising autour de Mickey et de Disney sera tellement fort au cours des décennies successives qu'une passion va rapidement se créer autour de la collection des objets de consommation à l'image des personnages Disney, Mickey occupant bien sûr la première place dans les thématiques de collections. Walt Disney avait doublé la souris au pied levé pour son premier dessin animé parlant, Willie, le Bateau à Vapeur. Il s'agit de Mickey Mouse and the Seven-Colored Terror avec un dessin et un scénario de Ken Hultgren. Mickey N°1 (Cliquez sur l'image pour agrandir). L'apparition suivante de Mickey au cinéma se fait en 1988 dans Qui Veut la Peau de Roger Rabbit. En 1957, Walt Disney explique d'ailleurs cette pollinisation croisée dans un graphe très parlant où chaque film et personnage créés peuvent et doivent être utilisés par tous les pans de l'entreprise : la télévision, la bande dessinée, les disques, la vidéo, le Parc à thème, les produits dérivés... Sa stratégie de synergie est d'ailleurs toujours d'actualité et suivie à la lettre par les responsables de The Walt Disney Company, à commencer par les PDG successifs de l'entreprise de Michael Eisner à Bob Iger... La stratégie marketing de Walt Disney Les Mickey Mouse Clubs vont alors s'éteindre d'eux-mêmes. Les studios Disney sont ainsi surnommés les studios de Mickey, voire carrément "la souris". D'autres doubleront ensuite Mickey notamment J. Donald Wilson, Joe Twerp et John Hiestand dans l'émission de radio diffusée en 1938, The Mickey Mouse Theater of the Air. Gottfredson publie son dernier strip le 15 novembre 1975 avant de passer la main à de nombreux artistes qui vont se succéder jusqu'au 29 juillet 1995, date du dernier strip de Mickey Mouse. Il peut être cité, par exemple, le programme français Salut les Mickey, diffusée du 11 octobre 1983 au 24 décembre 1984 sur TF1. Walt Disney songe, il est vrai, à proposer des aventures en bandes dessinées de sa souris alors naissante. Ce Mickey N°0 est, en effet, plus habillé avec un pantalon, des chaussures, une chemise blanche et un nœud papillon. Le gant blanc a été rajouté afin de permettre de bien distinguer les doigts par rapport au reste du corps noir. Donaldville est surtout le lieu de la fameuse dynastie de Donald Duck. Le 10 janvier 1932 se voit ainsi lancée une page dominicale, toute en couleur, et entièrement Disney. The Plow Boy commence, lui, à développer l'entourage de Mickey avec l'apparition des personnages d'Horace Horsecollar et Clarabelle Cow tandis que Pluto voit le jour un an plus tard dans Symphonie Enchaînée. Écoutum, fondateur de la cité, le représentant tenant entre ses mains un épi de Parmi tous les personnages Disney, les plus populaires sont sans aucun doute Mickey Mouse et ses amis. Dans Toonville, tout est animé, les toons bien sûr mais aussi les maisons, les immeubles, les voitures, les fleurs ou les arbres. Leur forme va d'ailleurs vite devenir la marque de fabrique de Mickey et un signe distinctif facilement reconnaissable par le public. Mais c'est une autre émission qui va finir d'asseoir la popularité du personnage auprès de la génération américaine des années 50. Il existe un autre auteur, non américain mais italien, qui a offert des aventures extraordinaires à Mickey : Romano Scarpa. Le film comporte une séquence futuriste dans laquelle un extrait du cartoon de Mickey, Mickey au Moyen-Âge, s'invite sur un écran de télévision (un appareil alors totalement avant-gardiste à l'époque !). Développé par Capcom pour la NES, Mickey Mousecapade propose ainsi au gamer de guider la plus célèbre des souris, partie à la recherche d'Alice (Alice au Pays des Merveilles) qui a été enlevée par la redoutable Maléfique (La Belle au Bois Dormant). Pluto s'est déjà arrêtée en 1951 avec Pluto, le Chat et la Dinde et Dingo s'éteint quelques mois plus tard avec Comment Dormir en Paix. Walt et Roy refusent aussitôt si bien qu'Ub Iwerks, pris entre deux chaises, décide finalement de quitter de son propre chef les studios Disney pour rallier l'entreprise de Powers. Le succès est au rendez-vous, la revue se vendant entre 500 000 et 700 000 exemplaires chaque semaine. Mais s'il y a bien un lieu où le public s'attend à voir le personnage, c'est dans les Parcs à thème Disney. Avec la disparition du chat Julius, de nombreux personnages secondaires font, il est vrai, leur apparition, et notamment, de précieuses souris qui voient leurs oreilles s'allonger au point de ressembler à des oreilles de lapins, une manière habile de s'entraîner à animer le bientôt-né Oswald ! 1 Apparence 2 … Et si les jouets prenaient vie à l'écran à travers des aventures dont le joueur contrôlerait chacun des rebondissements ? Mais au-delà de cette activité principale, le propriétaire du cinéma promeut en même temps un système d'éducation du parfait petit Américain avec une charte et une carte de membre pour chacun des enfants tout comme l'accès à de nombreuses activités comme le chant, le théâtre, des jeux et des concours. La souris est même devenu l'ambassadeur du Pop Art, phénomène artistique apparu dans la seconde moitié du 20ème siècle dont Andy Warhol est le meilleur représentant.